Meilleurs-Crypto.fr

Bitcoin menacé par la Maison Blanche ? Le minage de BTC dans le collimateur de Joe Biden

Bitcoin affaire d’État ? – L’Union européenne n’est pas la seule entité à mettre en danger Bitcoin (BTC) en s’attaquant à son consensus par Preuve de travail (PoW). Le minage de BTC préoccupe jusqu’au sommet de l’État fédéral américain. Le président Joe Biden compte bien mettre au pas Bitcoin et ses activités de minage.

La Preuve de travail de nouveau mise sous pression politique

Rappelons que la Preuve de travail, ou Proof-of-Work, est le consensus choisi par Sataoshi Nakamoto pour assurer un maximum de sécurité et de décentralisation au réseau blockchain de Bitcoin. La validation des blocs de transactions nécessite un calcul requérant de fournir une puissance de calcul informatique (hashrate), dont le coût en énergie est compensé par une récompense de bloc validé (en BTC).

Cette dépense énergétique est un prétexte tout trouvé pour attaquer Bitcoin qui, passés les moqueries et dénigrements des premières années, commence à être adopté par des pays entiers (Salvador et Centrafrique).

C’est une publication de Bloomberg Law qui nous révèle la charge à venir de Washington contre Bitcoin et son PoW. L’administration de Joe Biden serait ainsi de préparer des « recommandations politiques », afin de « réduire la consommation d’énergie et l’empreinte des émissions » provoquées par les activités de crypto-minage.

Joe Biden a le minage de BTC dans le viseur.

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Le Bureau ovale admet qu’il va falloir composer avec Bitcoin et les cryptos

Selon Costa Samaras, directeur adjoint principal pour l’Énergie du Bureau de la politique scientifique et technologique de la Maison Blanche :

« Il est important, si [les cryptomonnaies] doivent faire partie de notre système financier de manière significative, que cela soit développé de manière responsable et minimise les émissions totales. (…) Lorsque nous pensons aux actifs numériques, il faut que les discussions portent sur le climat et l’énergie. »

Un rapport sur la manière d’agir serait ainsi attendu en pleine période estivale, pour le mois d’août prochain. La régulation de Bitcoin n’a pas le temps de prendre de vacances (et comme les citoyens, eux, ont le défaut d’en prendre : ils auront autre chose à penser que de protester).

La question sera de savoir s’il faudra ou non briser l’échine des mineurs de cryptos en Preuve de travail. Cela afin de privilégier la Preuve d’enjeu, malgré les risques de ploutocratie inhérents à ce mode de consensus.

« Nous devons réfléchir à ce que seraient les réponses politiques appropriées dans un monde qui passerait au Proof-of-Stake (PoS, ou Preuve d’enjeu), ou dans un monde qui aurait un mélange permanent de preuve de travail et de Preuve d’enjeu. (…) La preuve de travail est, de par sa conception, gourmande en énergie, mais elle accroît également la sécurité. »

Costa Samaras

La cryptosphère – et plus particulièrement l’industrie des mineurs de cryptos en PoW – va devoir encore patienter quelques temps pour savoir à quelle sauce elle sera mangée aux États-Unis. Espérons que ces nouvelles recommandations politiques soient plus constructives que destructives pour le secteur de Bitcoin et des actifs numériques. Comme l’avaient été les décrets de Joe Biden en mars dernier.

Les hommes les plus riches du monde se concentrent sur un investissement, il n’est pas inutile de s’y intéresser également ! Ne pas ratez pas l’opportunité d’une vie. Inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’échange crypto de référence FTX. Vous pourrez bénéficier d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officie

Promo