Meilleurs-Crypto.fr

Blockchain : l’Ukraine rejoint le partenariat Européen

Diplomatie par la blockchain – La semaine dernière, la Commission européenne a recommandé aux 27 pays membres de l’Union Européenne (UE) d’accorder à l’Ukraine le statut de « candidat ». Ce geste politique fort démontre la volonté manifeste de rapprocher Kiev et Bruxelles. Ce sera finalement aux députés européens de trancher la question. Cette même assemblée est également attendue au tournant par la communauté crypto pour le vote du projet de loi Markets in Crypto-Assets (MiCA). En attendant que le parlement se mette d’accord, l’Ukraine vient de rejoindre le Partenariat européen de la blockchain (EPB).

Le Partenariat Européen Blockchain (EPB) en 3 points

L’EPB est le fruit d’un partenariat entre les 27 pays de l’UE auxquels s’ajoutent la Norvège et le Liechtenstein. Chapeauté par la commission européenne, ce projet a pour but de développer tout « le potentiel des services basés sur la blockchain au profit des citoyens, de la société et de l’économie ».

Ce partenariat concerne les administrations publiques et leur protection contre la fraude par la vérification de l’authenticité des données. Aussi, cet accord facilite l’interaction des entreprises avec les agences gouvernementales. Enfin, cette entente profite aux citoyens et à la sécurisation de leurs données personnelles (identité, diplômes ,etc.) avec une mobilité simplifiée.

Techniquement, ce projet est un réseau peer-to-peer de nœuds interconnectés. Ces nœuds sont exploités au niveau national par les autorités des États membres. On parle ici de l’EBSI ou de l’Infrastructure Européenne de Services de Blockchain. Dorénavant, ce réseau compte un 30e membre, l’Ukraine.

Le partenariat européen pour la blockchain vient d'accepter un nouveau membre : l'Ukraine. D'abord observateur, le pays de Zelensky espère bien en devenir une entité à part entière dans les mois qui viennent. Avant une candidature à l'UE ?
Le partenariat européen pour la blockchain vient d’accepter l’Ukraine comme membre observateur

>> Vous cherchez le bon partenaire pour explorer la blockchain ? Inscrivez-vous sur Binance (lien affilié) <<

L’Ukraine accélère son rapprochement avec l’Europe

L’intérêt de ce pays pour l’EPB remonte à juillet 2021. Tout a commencé avec une lettre ouverte envoyée à Ursula Von der Layen par Oleksii Zhmerenetskyi et Konstantin Yarmolenko. Ces personnes ne sont nulles autres que le chef du groupe parlementaire Blockchain4Ukraine et le CEO de Virtual Assets of Ukraine.

Suite à cet échange, la commission a confirmé la possibilité pour l’Ukraine d’une adhésion en tant qu’observateur. Et Oleksandr Borniakov – le vice-ministre de la Transformation Numérique – l’a officiellement annoncé vendredi dernier après une réunion en ligne rassemblant tous les acteurs de l’EPB.

Interrogé par les médias spécialisés, Konstantin Yarmolenk a évoqué « l’intérêt de l’Ukraine pour l’exécution d’un nœud de test de l’EBSI ». Il espère dans un avenir proche « une intégration complète de la blockchain de l’Ukraine au réseau EPB ». Enfin, ceci pourrait faciliter divers services transfrontaliers comme la reconnaissance des diplômes ukrainiens ou la vérification des pièces d’identité.

L’Ukraine fait donc un pas timide dans une structure européenne en espérant évidemment plus dans les prochains mois. Les questions relatives à la blockchain et aux cryptomonnaies figuraient auparavant dans la catégorie « science et technique ». Aujourd’hui, elles ont leur place dans la politique internationale. Le conflit ukrainien a définitivement modifié la perception de ces technologies par le grand public et ses représentants.

Faites un pas volontaire et décidé dans l’univers crypto. N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance. D’ailleurs, LA référence absolue du secteur a obtenu le statut de PSAN en France (lien affilié).

Promo