Meilleurs-Crypto.fr

Flowcarbon lève 70 millions de dollars pour sa plateforme de crédits carbone basée sur la blockchain

Flowcarbon lève 70 millions de dollars

Flowcarbon lève 70 millions de dollars pour développer sa plateforme d’échange de crédits carbone basée sur la blockchain.

La startup cofondée par Adam Neumann, ancien PDG de WeWork, a pour mission de rediriger les milliards de dollars de ce secteur vers des projets qui réduisent ou éliminent leurs émissions de carbone.

Ce financement a été mené par la société a16z (Andreessen Horowitz) et comprend une partie en capital-risque ainsi qu’en tokens.

Parmi les investisseurs, citons : Samsung Next, RSE Ventures, ou encore Allegory Labs. Pour la vente de tokens, la Fondation Celo figure parmi les participants. En ce qui concerne la mission de la startup, le communiqué indique :

« La mission de Flowcarbon est de conduire des milliards de dollars directement vers des projets qui réduisent ou éliminent leurs émissions de carbone en créant le premier protocole ouvert pour la tokénisation de crédits carbone certifiés. Grâce au protocole, les développeurs de projets peuvent immédiatement accéder à une place de marché d’acheteurs intéressés par leurs crédits en les apportant sur la blockchain. »

Dans le cadre de sa levée, Flowcarbon a lancé le Goddess Nature Token (GNT). Ce dernier a été créé sur la blockchain Celo et sa particularité est d’être adossé à des crédits carbone. En ce sens, le communiqué ajoute :

« Les tokens peuvent être retirés en tant que compensation, vendus, utilisés pour emprunter et prêter, ou rachetés pour un crédit sous-jacent du monde réel. » 

Au total, Flowcarbon dispose de 32 millions de dollars en capital-risque et 38 millions de dollars issus de la vente du token GNT.

👉 À lire – Bitcoin : minage, consommation d’énergie et écologie

La neutralité carbone, un sujet au cœur des projets blockchains

L’écologie, ou encore les émissions de carbone sont des sujets qui sont au cœur de la technologie blockchain. Toutefois, il ne faut pas nier que certains acteurs de l’écosystème demeurent sensibles à cette thématique et n’hésitent pas à agir en ce sens.

Par exemple, la plateforme d’échange Gemini, des frères Winklevoss, a annoncé l’achat de crédits carbone pour compenser l’impact écologique du réseau Bitcoin (BTC). D’autre part, certains projets ont pour mission d’arriver à la neutralité carbone. Dans cette démarche, nous pouvons citer la sidechain Polygon (Matic), ou encore la plateforme FTX.

Pour arriver à cette neutralité, beaucoup d’entreprises utilisent la compensation carbone. Cette solution consiste à estimer ses coûts environnementaux et à « contrebalancer » ses émissions par le financement de projets de réduction d’autres émissions de CO2.

👉 À lire – Gemini achète des crédits carbone pour compenser le coût écologique de Bitcoin (BTC)

Source et image : site de Flowcarbon

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

A propos de l’auteur : Anthony Bassetto

C’est en 2017 que j’ai découvert les cryptomonnaies et la technologie blockchain. Aussi, je souhaite vous partager les actualités de ce secteur, qui est en pleine mouvance, afin que vous puissiez être à jour des dernières nouveautés.
Tous les articles de Anthony Bassetto.

Promo