Meilleurs-Crypto.fr

La ministre des Sports met en avant la blockchain pour combattre le risque de faux billets

Le rôle de la blockchain contre les faux billets

Lors de prises de paroles au Sénat ce mercredi, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, a mis en avant la technologie blockchain pour lutter contre l’usage de faux billets dans l’événementiel.

La ministre était en fait entendue, suite aux débordements qui ont eu lieu samedi soir au Stade de France, lors de la finale de la Ligue des Champions, opposant le club de football de Liverpool au Real Madrid.

En effet, une utilisation massive de billets falsifiés aurait conduit 2 700 supporters du club de Liverpool à se voir refuser l’accès au stade, alors même qu’ils disposaient d’un billet valide.

Amélie Oudéa-Castéra est donc revenue sur les détails de cet événement, en citant les causes de ces débordements, ce qui aurait pu être mieux géré, ainsi que les solutions à développer pour l’avenir. Parmi ces solutions, elle souhaite mettre en place une utilisation plus systématique de billetteries électroniques sécurisées par la blockchain :

 

Si la notion de tokens non fongibles (NFT) n’est pas évoquée, c’est pourtant bien de cela qu’il s’agit. En effet, en reliant son identité à un billet sécurisé sous forme de NFT, pour un événement sportif ou un concert, le risque de fraude serait alors éliminé.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide sur ce qu’est la blockchain

bannière formation cryptomonnaies

Ed Sheeran dans le rôle de pionnier

Cette vision futuriste, où les faux billets n’existeraient plus, grâce à l’utilisation de la blockchain, est toutefois bel et bien d’actualité. Comme l’explique la ministre, les prochains concerts d’Ed Sheeran au Stade de France les 29 et 30 juillet prochains verront effectivement l’utilisation de cette technologie :

 

Si cette prise de parole d’Amélie Oudéa-Castéra laisse penser que cette nouveauté a été mise en place suite aux récents incidents, il n’en est cependant rien. Cela résulte en effet d’un choix de l’équipe managériale de l’artiste, dès la mise en vente des billets en septembre dernier.

Néanmoins, c’est très certainement la solution technique la plus adaptée pour lutter contre le marché noir et le risque de fraude.

Là encore, il n’est pas fait mention des NFTs, mais les conditions générales de vente expriment le sujet en ces termes :

« À l’occasion du concert d’Ed Sheeran se tenant au Stade de France en juillet 2022, l’organisateur a décidé de recourir exclusivement, pour la délivrance des billets, à la technologie blockchain afin de sécuriser la billetterie. »

Il est également précisé que quelques jours avant l’événement, les spectateurs recevront un lien, leur permettant de télécharger une application sur leur smartphone. Cela permettra de générer un billet nominatif, sécurisé sur la blockchain, le tout couplé à un contrôle d’identité à l’entrée du stade.

Il est parfois facile pour certains dirigeants de critiquer les cryptomonnaies et leur technologie sous-jacente. Pourtant, nous voyons là un cas d’usage concret de la blockchain, permettant ainsi de résoudre une problématique bien réelle.

Peu à peu, nous entrons dans une ère où notre écosystème fusionne avec notre quotidien, sans même que l’on s’en rende compte.

👉 Dans l’actualité également – Kanye West dépose des marques liées aux NFT et au metaverse

Sources : Sénat, Notes du Stade de France : 1 et 2

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

A propos de l’auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D’abord investi modérément, ce n’est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j’aime souvent le dire : j’ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

Promo