Meilleurs-Crypto.fr

Le maire de New York critique le projet interdisant le minage de Bitcoin (BTC) dans l’État

Le maire de New York souhaite rejeter le projet de loi sur l’interdiction du minage

Le maire de New York, Eric Adams, a demandé au gouverneur de l’État, Kathy Hochul, de rejeter un projet de loi imposant un moratoire de deux ans aux mineurs de cryptomonnaie utilisant la preuve de travail (PoW) qui n’utilisent pas 100% d’énergie renouvelable. Cela impacterait directement le Bitcoin (BTC) qui utilise ce processus.

Eric Adams souhaite faire pression pour que le projet de loi soit abandonné, ayant des inquiétudes sur l’impact économique qu’une telle mesure aurait si elle était définitivement adoptée :

« Je vais demander au gouverneur d’envisager d’opposer son veto au projet de loi qui va faire obstacle à la cryptomonnaie dans le nord de l’État. Quand vous regardez les milliards de dollars qui sont dépensés en cryptomonnaies – New York est le leader. Nous ne pouvons pas continuer à mettre des barrières en place. »

Toujours selon le maire, ce projet de loi anéantirait les gains réalisés par l’État de New York dans le secteur des cryptomonnaies, tout en ayant un impact très négatif sur l’économie de l’État.

Les experts du secteur de la cryptomonnaie s’inquiètent à propos de ce projet de loi. Ils affirment qu’il empêchera certainement à New York de suivre le rythme du déploiement des cryptomonnaies dans le reste du pays, et à travers le monde. Plusieurs villes des États-Unis comme Fort Worth ou Miami se bousculent pour devenir la capitale américaine des cryptomonnaies.

Et surtout, ce projet de loi affecterait de manière durable la concurrence dans le secteur puisqu’il prévoit d’interdire uniquement les nouveaux acteurs dans l’exploitation minière. Les entreprises minières déjà existantes pourraient continuer leur minage.

Eric Adams est un « crypto-friendly » convaincu, et il a d’ailleurs été l’un des premiers maires au monde à vouloir recevoir son salaire en Bitcoin. Il souhaite même faire enseigner le fonctionnement des cryptomonnaies dans les écoles new-yorkaises.

👉 Pour approfondir : Fiscalité des cryptomonnaies pour le minage, les masternodes et le staking en 2022

Le minage de bitcoins, un sujet sensible dans le monde entier

Les répercussions énergétiques sont les principaux arguments des défenseurs de l’interdiction du minage. Mais en réalité, le minage de Bitcoin (BTC) représenterait seulement 0,08 % des émissions de carbones mondiales.

Les partisans du projet de loi soutiennent qu’ils sont préoccupés par le fait que l’exploitation minière de la preuve de travail, qui utilise des centrales électriques consommant des combustibles fossiles, pourrait faire prendre du retard à l’État de New York dans sa démarche visant à réduire toutes les émissions de carbone de 85 % d’ici 2025.

Mais le maire de l’État, tout comme le vice-président de la Blockchain Association Jake Chervinsky, souligne qu’une telle interdiction ne permettra pas de réduire les émissions de carbone puisque les mineurs se déplaceront dans d’autres États, tout simplement.

Ou alors, ils pratiqueront des activités souterraines comme après chaque interdiction. La Chine en est le parfait exemple.

👉 Sur le même sujet : Ethereum (ETH) : la difficulté de minage atteint un record tandis que l’utilisation du réseau diminue

Source : Crains New York

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

A propos de l’auteur : Timothé Bernines

twitter-soothsayerdata

Passionné par l’univers de l’investissement, les cryptomonnaies attirent mon attention depuis maintenant quelques années. Ayant un intérêt majeur pour les domaines des nouvelles technologies et du Web 3, c’est pour cela que j’ai naturellement souhaité rédiger des articles sur Cryptoast, afin de contribuer à la démocratisation de cet univers dans la société.
Tous les articles de Timothé Bernines.

Promo