Meilleurs-Crypto.fr

Les Bermudes veulent devenir une plaque tournante de l’industrie crypto

Les Bermudes accueillent les entreprises crypto

Grâce à leur cadre réglementaire, les Bermudes ambitionnent de devenir un hub dans l’écosystème crypto. C’est en tout cas ce qu’a confié Jason Hayward, le ministre de l’Économie et du Travail au Wall Street Journal :

Malgré la chute des prix, Jayson Hayward ne doute pas que l’archipel aura un rôle à jouer dans l’industrie blockchain :

« Nous sommes conscients de la récente dévaluation du prix des cryptomonnaies et restons convaincus qu’elle ne menace pas la capacité de l’île à devenir un hub crypto. Ce ralentissement […] est susceptible de faire progresser notre objectif et d’avoir un impact positif sur notre croissance à long terme […]. »

Les régulateurs locaux affirment que leur savoir-faire dans le commerce international, qui représente 27 % de l’économie de l’île, leur donne des prédispositions à être reconnus dans notre écosystème.

Selon le ministre, les Bermudes développent d’ailleurs leurs compétences crypto depuis 2017 et ont persévéré lors de la chute qui a suivi. Les récents événements de Terra (LUNA) renforcent d’ailleurs les convictions de Jayson Hayward quant à la nécessité d’une réglementation pertinente.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide pour acheter vos premières cryptomonnaies

Une réglementation saluée par le GAFI

Si l’archipel est souvent associé à un paradis fiscal dans la pensée collective, sa clarté juridique offre plutôt un argument attrayant pour les entreprises blockchain. Le Groupe d’action financière (GAFI), qui donne les normes auxquelles les gouvernements peuvent se référer pour lutter contre le blanchiment d’argent, salue d’ailleurs leurs travaux.

Si des améliorations sont encore à apporter pour le repérage de transactions illicites, le GAFI note en revanche une amélioration conséquente des Bermudes dans leur cadre réglementaire.

Ce cadre a été mis en place en 2018 par l’Autorité monétaire des Bermudes (BMA) et compte désormais 14 sociétés enregistrées, dont quatre cette année. Nous pouvons par exemple citer Circle, qui émet le stablecoin USDC et la plateforme centralisée de prêts en d’emprunts BlockFi.

Ce processus d’enregistrement se décompose en 3 étapes, à savoir une licence test, une licence dite modifiée et une licence complète. Durant ce parcours progressif, les autorités peuvent ainsi juger du sérieux des candidats.

En effet, si l’archipel souhaiter rayonner dans notre écosystème, la BMA n’entend pas pour autant accepter n’importe qui, il faut pour cela se conformer à ses exigences de qualité. C’est pourquoi celle-ci propose une formation en ligne pour que les sociétés blockchain puissent appréhender les attentes de la régulation.

Comme Dubaï et d’autres régions du monde, les Bermudes assument dorénavant publiquement leurs ambitions de devenir un hub crypto.

👉 Dans l’actualité également – PSAN : l’AMF publie de nouvelles conditions à respecter plus strictes

Source : The Wall Street Journal

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

 

A propos de l’auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D’abord investi modérément, ce n’est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j’aime souvent le dire : j’ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

Promo