Meilleurs-Crypto.fr

Les manières légales d’éviter l’imposition des plus-values en cryptomonnaies en 2022

Cet article est écrit en partenariat avec Blockpit (en savoir plus)

Deux manières légales d’éviter l’imposition de vos plus-values

Avant de passer par la case déclaration, il existe deux manières tout à fait légales d’éviter l’imposition de vos plus-values : la conversion en stablecoins et certaines donations en cryptomonnaies.

La conversion en stablecoins

Toute cession à titre onéreux d’actifs numériques est taxée à hauteur de 30 % de la plus-value. C’est ce que l’on appelle la flat tax. La loi ne prévoit aucun abattement et la seule exonération prévue concerne les plus-values inférieures ou égales à 305 €.

Cependant, la loi est également claire sur son champ d’application. Une cession à titre onéreux, c’est la vente de vos cryptomonnaies contre une monnaie ayant cours légal, par exemple l’euro en France. Or, un échange entre deux crypto-actifs, ce n’est pas une cession à titre onéreux.

Ainsi, si vous convertissez vos cryptomonnaies contre des stablecoins, de type Tether (USDT) ou USD Coin (USDC), vos plus-values ne sont pas imposables. Le code général des impôts (CGI) précise alors que vous êtes en sursis d’imposition, signifiant que cette plus-value sera imposée uniquement si vous la convertissez contre de l’euro.

En conséquence, si vous avez doublé votre capital en Bitcoin (BTC) par rapport à votre investissement de départ, vous pouvez l’échanger contre de l’USDC et ne pas être imposé de manière tout à fait légale. Vous pouvez ensuite racheter du BTC quand vous le souhaitez.

Les donations en cryptomonnaies

Le cas des donations en cryptomonnaies est plus complexe, car plusieurs cas sont possibles. En effet, toutes les donations ne sont pas exonérées d’imposition. Nous allons donc vous donner celles qui le sont.

Les donations effectuées au sein même de la famille proche ne sont généralement pas imposables. Elles sont considérées comme des dons d’usage. Le principal est que la donation reste inférieure à l’abattement applicable.

Cet abattement peut varier selon l’année d’imposition. En 2022, il est par exemple de 80 724 € pour le conjoint ou partenaire de PACS du donateur et de 100 000 € pour l’enfant du donateur.

Ainsi, si vous donnez des cryptomonnaies à votre enfant d’une valeur de 70 000 € au moment de la donation, cette donation n’est en principe pas imposable. Plus le lien de parenté s’éloigne, moins l’abattement est important. Il n’y a par exemple aucun abattement pour la donation à un ami.

Cependant, si la donation peut être exonérée d’imposition, ce n’est pas le cas de la plus-value latente. Celle-ci sera imposée au moment d’une cession à titre onéreux.

Blockpit, votre assistant fiscal en cas de plus-values imposables sur vos cryptomonnaies

Vous n’aviez pas connaissance de ces deux manières légales l’imposition avant d’effectuer une ou plusieurs cessions à titre onéreux ? Vous êtes donc redevable de la flat tax à 30 %.

Il se peut que vous ayez plusieurs cessions, parfois en ne cédant qu’une partie du capital. Faire le calcul peut alors s’avérer être un véritable casse-tête. Fort heureusement, l’assistant fiscal Blockpit pourra vous aider à effectuer votre déclaration. Vous pouvez importer toutes vos opérations effectuées sur les plateformes d’échange par API.

Le calcul de la plus-value à déclarer sera alors effectué automatiquement et les documents nécessaires à la déclaration vous seront transmis. Enfin, bonne nouvelle, Blockpit dispose d’une version gratuite si vous avez effectué 25 opérations ou moins.

👉 Retrouvez notre tutoriel sur l’outil Blockpit pour déclarer vos cryptomonnaies

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ceci est un article sponsorisé et rémunéré. Cryptoast a fait des recherches préalables sur les produits ou services présentés sur cette page mais ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l’auteur : Benjamin Allouch

twitter-soothsayerdata

Anciennement juriste spécialisé en droit des données personnelles et du numérique, je me suis très vite intéressé au Bitcoin, à la technologie blockchain et à leurs implications juridiques. Je suis aujourd’hui consultant indépendant et rédacteur dans le domaine des cryptomonnaies et de la blockchain.
Tous les articles de Benjamin Allouch.

Promo