Meilleurs-Crypto.fr

Les mineurs de Bitcoin (BTC) d’Ouzbékistan exonérés de taxe s’ils utilisent l’énergie solaire

Bénéfices environnementaux et financiers pour l’Ouzbékistan

Suite à un décret présidentiel de ce début de semaine, les entreprises de minage de cryptomonnaies opérant en Ouzbékistan, qu’elles soient nationales ou étrangères, seront exonérées de taxe si elles choisissent de fonctionner grâce à l’énergie solaire.

Il s’agit donc d’une incitation destinée aux sociétés de minage pour que ces dernières utilisent une énergie propre, puisque dans le cas contraire, elles se retrouvent contraintes de payer le prix de l’électricité au double de sa valeur. De plus, ces prix sont encore augmentés lors des pics de consommation énergétique régionaux.

L’Ouzbékistan, qui est un pays riche en matières premières, est autosuffisant en termes d’énergie, en très grande partie grâce à son gaz naturel et à l’hydroélectricité qu’il produit.

Bien que les Ouzbeks consomment quasiment moitié moins d’énergie par habitant que le reste de la planète, le gouvernement est dans une logique de développement d’énergies vertes depuis plusieurs années, et ce notamment grâce aux panneaux solaires.

Effectivement, la région bénéficie d’un fort taux d’ensoleillement tout au long de l’année, il s’agit donc là d’une opportunité intéressante pour le pays d’Asie centrale.

Ainsi, bien que le minage de cryptomonnaies soit déjà légal en Ouzbékistan, les entreprises souhaitant bénéficier de cette exonération de taxe devront s’enregistrer auprès d’un organisme créé spécialement pour l’occasion.

👉 Qu’est-ce que la preuve de travail, ou Proof-of-Work (PoW) ?

Les problématiques du minage de cryptomonnaies

La méthode de preuve de travail, ou Proof-of-Work (PoW), est celle notamment utilisée par les réseaux Bitcoin (BTC) et Ethereum (ETH) pour assurer leur fonctionnement. Cependant, il s’agit d’une méthode souvent décriée, car particulièrement énergivore.

Selon le Cambridge Bitcoin Electricity Comsuption Index, un outil largement utilisé pour évaluer la consommation énergétique du réseau Bitcoin, nous pouvons nous rendre compte qu’à titre d’exemple, ce dernier consomme plus d’énergie que celle utilisée pour le minage de l’or.

Un exemple assez parlant est celui de la consommation énergétique par pays. Effectivement, si l’énergie utilisée pour faire fonctionner la méthode de preuve de travail du Bitcoin devait être un pays, cela la placerait à la 24e place de tous les pays du monde, ce qui est absolument considérable.

Cependant, cette problématique faisant de plus en plus parler d’elle, des solutions commencent à s’imposer d’elles-mêmes. Par exemple en utilisant de l’énergie propre comme l’Ouzbékistan le propose ici, ou bien encore en utilisant la géothermie, comme l’avait notamment proposé Nayib Bukele, le président du Salvador.

Dans le cas de la blockchain Ethereum, il est prévu de résoudre le problème directement à la source : le réseau doit évoluer vers le consensus de preuve d’enjeu (ou Proof-of-Stake), une méthode plébiscitée par les blockchains puisqu’elle allie à la fois rapidité et très faible consommation énergétique.

Enfin, suite à l’interdiction totale du minage en Chine l’année dernière, de nombreux mineurs avaient dû traverser les frontières pour aller dans les pays avoisinants, notamment l’Ouzbékistan et son voisin, le Kazakhstan, là où l’énergie était plus abordable. Mais aujourd’hui, même ces pays se retrouvent contraints de devoir s’adapter face à la demande énergétique.

👉 Pour approfondir : Crusoe Energy lève 505 millions de dollars pour miner du Bitcoin avec les excès de gaz torché

Sources : Reuters, Cambridge University

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l’auteur : Maximilien Prué

twitter-soothsayerdata

Passionné par le monde de la finance décentralisée et les nouveautés apportées par le Web 3.0, je rédige des articles pour Cryptoast afin d’aider à rendre la blockchain plus accessible à tous. Persuadé que les cryptomonnaies vont changer le futur très prochainement.
Tous les articles de Maximilien Prué.

Promo